La Médecine aux Mains Sales

Business Plan De Notre Médecine

Comment d autre peut on l’appeler cette médecine…sinon un bon business???

 

 

 

Un traitement de cancer qui ne rapporte pas assez n’est pas mis sur le marché car il n’est  pas assez onéreux, pas assez lucratif.

On préfère une bonne vieille chimiotherapie.

En parlant de chimiotherapie, personnellement, je n’ai pas d’avis tranché, par contre j’ai lu plusieurs publications scientifiques, dont une: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15630849 qui est une collecte d’informations étalée  sur 5 ans en Australie et aux USA, cette analyse de données qui souligne que les chimiothérapies ne fonctionnent que dans 2,3% en Australie, 2,1% aux USA. Cette publication (toujours validée par un comite scientifique international bien entendu, et sans conflit d’intérêt).

Un autre scientifique publie que bien que ces conditions peuvent varier en fonction des differents types de cancers, il est communément retenu que 80% des oncologues ne prendraient pas de chimiotherapie s’ils souffraient eux même d’un cancer.

https://www.researchgate.net/post/Why_is_the_success_rate_of_chemotherapy_very_low_And_is_it_possible_to_improve_that

Edifiant.

Et puis je vais terminer par une experience personnelle. Lorsque j’ai été blessée neurologiquement  et délaissée médicalement lors d’une chirurgie mineure, étant a l’epoque dans le pacicique sud, j’ai consulté une neurologue, grande spécialiste du traitement des douleurs par laser froid. L’ayant consultée et ayant discuté longuement, elle s’est aperçue que je maitrisais bien le sujet de cette lesion du nerf trijumeau ainsi que ses nombreuses conséquences de comorbidité. Elle m’a donc demandé d’intervenir à l’Universite de Sydney, au Brain and Mind Institute. Mon intervention devait avoir lieu lors d’une journée de formation pour les dentistes. Formation ou le theme du laser e2tait largement abordé.

Avant mon intervention, le speach d’un medecin (Professeur réputé) oncologue. Ce dernier parlait de sa derniere publication. Le sujet était tendu car l’etude portait sur des enfants atteints de cancers divers et tous soignés par chimiothérapie lourde. Pour ceux qui connaissent la chimiotherapie: cela peut occasionner de lourds effets secondaires tels que des ulcerations importantes des muqueuses, entre autre de la bouche et du tube digestif. Ces ulterations ressemblent à d’énormes brûlures, des lambeaux de muqueuse se decolant, laissant a vif une chaire extrêmement douloureuse. Ce professeur, avec l’accord du comité d’éthique, pratiquait des seances de laser froid afin de soulager l inflammation de ces muqueuses. Il n’effectuait qu’une demi bouche chez chaque petit patient afin de pouvoir montrer le avec/sans traitement de manière objective. En effet, les photos présentées lors de cette formation universitaire montrait bien un grand benefice sur ces muqueuses du coté traité. J’ai eu une lueur d’espoir, pensant enfin que le système pouvait avoir un bon fond.

J’ai ensuite demandé confirmation a ce professeur que le deuxième coté était ensuite traité avec ce laser afin de soulager ces petits patients écorchés, souffrants et si courageux (mon coeur de maman et d’humain emphatique probablement), la réponse de ce professeur m’a glacé le sang.

 » Vous pensez bien, ces enfants sont tous morts rapidement »

Lire la suite

L’encéphalomyelite Myalgique, Incomprise en France

Pourquoi l’encéphalomyelite myalgique est incomprise en France?

À la suite de la decouverte d un blog: https://abecedaire-sfc.jimdo.com/, …et d’un livre raconté par une patiente atteinte d’encephalomyelite myalgique. Je découvre comment la médecine en France considère et soigne cette maladie.

Etant sensibilisée par ce syndrome car moi meme souffrant aussi  de cette encéphalomyelite à cause d’une chirurgie dentaire implantaire ratée, m’ayant laissée durant 6 mois avec une infection lourde…et une neuropathie du trijumeau nécessitant la prise de medicaments présentant une grande toxicité hépatique…à vie (en plus de la neuropathie iatrogène du trijumeau). J’ai la chance d’être suivie pour ce syndrome par un des professeurs faisant partie d’une équipe de scientifiques recherchant activement sur ce sujet, définissant les bases à connaitre sur cette EM à travers un consensus international extrèmement complet. https://aqem.org/wp-content/uploads/2014/05/ICP-traduit-francais-2014-final.pdf

En bref, qu’est l’encephalomyelite myalgique?

C’est un ensemble de symptoms dont le plus connu est la fatigue chronique. Cette fatigue chronique n’étant que la partie….presque….visible de l’iceberg….mais la ME c’est aussi: des douleurs importantes, des troubles cognitifs, une impossibilité de concentration, des troubles digestifs, de nombreuses allergies et intolérances. Ce syndrome est classé par l’OMS en catégorie neurologique, mais on peut considerer qu’il s’agit d’un trouble du système neuro-immunitaire.

Grace au blog extrêmement bien rédigé cité ci dessus j ai découvert un article publié dans Le Figaro magazine.. http://sante.lefigaro.fr/article/que-sait-on-du-syndrome-de-fatigue-chronique-/

La presse, se basant sur les belles paroles de deux praticiens…se moque des données actuelles de la science

J y ai lu une série de fausses informations ou informations manquantes joliment enrobées de paroles chargées d empathie… mais l empathie seule ne permettant pas de diriger les patients vers un début de solution, j aurais voulu laisser un commentaire sous cet article du Figaro, hélas il semblerait que pour ce faire…il faille être abonné au figaro…bref, voici donc ma lettre ouverte à cet article…et aux commentaires des professeurs partageant leur savoir, (ou manque de savoir) .

Le grand ennemi du savoir

En lisant un article partagé sur ce blog: abecedaire SFC, celui du figaro… je suis sidéré…car la literature scientifique internationale présente bien les multiples facteurs à l origine de ce syndrome…et pas un « probablement des causes psychologiques » repris dans cet article…

Ceci me fait bondir…car en France c est le diagnostic universel…tout est psy…hop, emballé…débrouillez vous avec cela les patients…et fermez la

Alors que dans la réalité scientifique…il y a de multiples causes, comme par exemple l intoxication aux métaux lourds (tests interdits dans les labos français), des atteintes neurologiques liées à des maladies comme Lyme..pour ne citer que celle la, des infections importantes ayant entrainé un emballement du système immunitaire…

il y a bien un point qui soit juste dans leur article: syndrome principalement présenté par les femmes…mais….car il y a un mais…sans dire pourquoi…alors que la raison est si simple: à cause de ces prostaglandines…hormones qui fluctuent chez la femme…et sont responsables d immenses inflammations…ceci m a été dit en 5 minutes par le Professeur que j ai consulté à Bruxelles…

Alors pourquoi un article francais donne des causes psy probable à l’origine, ceci en occultant toutes les causes constatées par ce consensus international?

Voici une saisie d’écran des statitstiques…nous sommes loin des causes psy et du flou que veulent bien laisser planer le professeur et le Dr prenant la parole dans cet article du figaro.

ME statistiques 75 %

Une étude faite sur plus de 1000 patients révèle que plus de 75% des patients présentant cette encéphalomyelite myalgique ont eu comme facteur déclenchant une infection ou une infection + 1 autre facteur: environnemental, traumatisme physique, vaccinations, autres facteurs de stress.

Donc, dans 75% des cas, la cause est connue…ce n’est pas le reflet que veut bien partager cet article flou.

Pourquoi ce flou?

-Car les amalgames dentaires sont encore autorisés en France et sont composés de 50% de mercure; hautement neurotoxique.

-Parce que la France refuse de diagnostiquer ces patients présentant ces toxicités aux métaux lourds…(à contrario de la majorité des pays voisins qui connaissent bien cette toxicité)

-Parce que la France utilise encore des tests de Lyme qui sont inefficaces, plongeant les patients dans une chronicité grave du Lyme au lieu de prendre le problème à la source…

-Parce qu’en France on nie encore la toxicité des vaccinations chez certaines personnes…

-Et puis parce que…en France…on pousse encore des patients présentant des infections suite à mauvais soins…dentaires ou autre…à consulter en psychiatrie plutôt que de blâmer un dentiste et/ou médecin ayant mal fait son job (c’est mon cas)…

Alors à ces professeurs et Docteurs francais qui diagnostiquent une encéphalomyelite myalgique SANS faire de tests et SANS éliminer les 75% de causes pathologiques, mais foncent sur la psychologie…je crie au scandale sanitaire…une fois de plus…

Chers Docteurs et Professeurs, si vous ne faites qu’une partie de votre job…en posant le diagnostic, sachant quelles sont les causes probables à éliminer…et que vous ne les éliminez pas…j’appelle cela ne pas appliquer les données actuelles de la science…de votre science…

Imaginons un conducteur de voiture voyant une personne accidentée sur le bord de la route, s’arretant, constatant les blessures…et reprenant son chemin…ou appellant l’ambulance de l’asile psychiatrique le plus proche….quelle érésie… trouvez vous que ce conducteur mérite de conserver son permis de conduire, ses droits de citoyen???

Tirons maintenant l’analogie…grotesque n’est ce pas….

Comment en savoir plus sur cette encephalomyelite myalgique?

Je vous invite à lire ce document très complet reprenant ce que la science sait à ce jour….au sujet de l’encéphalomyelite myalgique…

https://aqem.org/wp-content/uploads/2014/05/ICP-traduit-francais-2014-final.pdf

 

Pour les causes de toxicité au mercure, je vous invite à lire les livres de Françoise Cambayrac: http://francoise-cambayrac.org

 

Pour les causes traumatiques neurologiques, de nombreuses réponses se trouvent dans ce blog, si hippocrate savait… qui ne cesse de citer la neuro immunologie…mais aussi la toxicité des medicaments qui sont prescrits au quotidien pour combattre des douleurs invalidantes…

75% de causes réelles, infectieuses souvent, de toxicité….gommée par la médecine française…

Souvenons nous d’une chose…ces patients souffrants…si la médecine leur colle une étiquette de psychiatrie…le risque de considerer ces patients comme simulant…malades imaginaires…est grand….leur calvaire est déjà bien assez lourd…arrêtons de les stigmatiser d’avantage…

Que la médecine française fasse son job, sainement, sans se voiler la face…et qu’elle soigne ses patients en temps et en heure…cela permettra au patients de récuperer une qualité de vie…et à la société…de faire une économie de soins inefficaces, d’arrêts de maladies et d’invalidités…alors que ces personnes ne demande qu’une chose…aller mieux et être heureux…bosser, jouer, danser, voyager….ailleurs que dans le fond d’un lit…

Si Hippocrate Savait