Le Barème du Concours Médical ne Respecte pas les Recommendations de l’OMS pour l’Evaluation d’Invalidité d’une Lesion du Nerf Trijumeau

Selon le concours du barème médical, le handicap d’un patient souffrant du nerf trijumeau lésé par un traumatisme ou une chirurgie sera de 3%.

Une mascarade…un vrai cirque!!!

Qui plus est qui ne respecte pas les indications de l’OMS, ni  les recommandations de l’Association Internationale de l’Etude de la Douleur ou encore celles de la Fédération Européenne Neurologique. La France est pourtant membre de ces organismes et autres fédérations. Nous y reviendrons ci dessous.

Les scientifiques sont unanimes

Pas une publication ne parle de neuropathie du trijumeau comme d’une infirmité légère…pas une….à travers le monde. Au contraire, lorsque le nerf a été lésé, comprimé par une extraction de dent, une fracture de la mandibule (avec effondrement du canal qui abrite et protège le nerf ), les patients sont décrits comme en co morbidité. Handicapés à vie, souffrant de douleurs qui laissent souvent à penser à ces patients qu’ils n’ont pas d’avenir et sont un fardeau pour leur entourage.

3% pour une qualité de vie….a vie

Lire la suite

Lésion d’Un Nerf: Classification, Réversible ou Non Résolutif?

On entend souvent les praticiens dirent aux patients: votre nerf a été lésé….mais….un nerf ça repousse.

Voici donc un article qui est une synthèse des dernières connaissances et publications scientifiques…non un nerf ne repousse pas toujours.

En image:

L’anatomie du système nerveux en quelques mots:

  • Le cerveau et la moelle épinière constituent le système nerveux central: SNC
  • Les nerfs sensitifs entrent dans les cornes postérieures de la moelle  épinière. Ces nerfs sensitifs véhiculent les sensations et la douleur jusqu’au cerveau.
  • Les nerfs moteurs vont émerger des cornes antérieures de la moelle épinière. Ces nerfs moteurs véhiculent les commandes données aux muscles par le cerveau.
  • Les rameaux antérieurs et postérieurs se réunissent pour former le nerf spinal. Il y a donc un nerf spinal gauche et un nerf spinal droit entre chaque vertèbre.
  • Le nerf spinal est entouré d’un manchon appelé épinerve. Cet épinerve comprend des vaisseaux sanguins, des faisceaux de nerfs, chaque faisceau est entouré d’un manchon appelé périnerve. Il est a noter que certaines fibres neurologiques Non myelinisées se situent directement dans l’épinerve. Ces fibres très fines ne disposent donc pas de protection particulière. On trouvera un grand nombre de ces fibres non myélinisées au niveau du nerf alvéolaire inférieur ( branche 3 du trijumeau, nerf crânien). Chaque fibre neurologique est ensuite entourée d’un manchon appelé endonerve.

Lire la suite

La Médecine aux Mains Sales

Business Plan De Notre Médecine

Comment d autre peut on l’appeler cette médecine…sinon un bon business???

 

 

 

Un traitement de cancer qui ne rapporte pas assez n’est pas mis sur le marché car il n’est  pas assez onéreux, pas assez lucratif.

On préfère une bonne vieille chimiotherapie.

En parlant de chimiotherapie, personnellement, je n’ai pas d’avis tranché, par contre j’ai lu plusieurs publications scientifiques, dont une: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15630849 qui est une collecte d’informations étalée  sur 5 ans en Australie et aux USA, cette analyse de données qui souligne que les chimiothérapies ne fonctionnent que dans 2,3% en Australie, 2,1% aux USA. Cette publication (toujours validée par un comite scientifique international bien entendu, et sans conflit d’intérêt).

Un autre scientifique publie que bien que ces conditions peuvent varier en fonction des differents types de cancers, il est communément retenu que 80% des oncologues ne prendraient pas de chimiotherapie s’ils souffraient eux même d’un cancer.

https://www.researchgate.net/post/Why_is_the_success_rate_of_chemotherapy_very_low_And_is_it_possible_to_improve_that

Edifiant.

Et puis je vais terminer par une experience personnelle. Lorsque j’ai été blessée neurologiquement  et délaissée médicalement lors d’une chirurgie mineure, étant a l’epoque dans le pacicique sud, j’ai consulté une neurologue, grande spécialiste du traitement des douleurs par laser froid. L’ayant consultée et ayant discuté longuement, elle s’est aperçue que je maitrisais bien le sujet de cette lesion du nerf trijumeau ainsi que ses nombreuses conséquences de comorbidité. Elle m’a donc demandé d’intervenir à l’Universite de Sydney, au Brain and Mind Institute. Mon intervention devait avoir lieu lors d’une journée de formation pour les dentistes. Formation ou le theme du laser e2tait largement abordé.

Avant mon intervention, le speach d’un medecin (Professeur réputé) oncologue. Ce dernier parlait de sa derniere publication. Le sujet était tendu car l’etude portait sur des enfants atteints de cancers divers et tous soignés par chimiothérapie lourde. Pour ceux qui connaissent la chimiotherapie: cela peut occasionner de lourds effets secondaires tels que des ulcerations importantes des muqueuses, entre autre de la bouche et du tube digestif. Ces ulterations ressemblent à d’énormes brûlures, des lambeaux de muqueuse se decolant, laissant a vif une chaire extrêmement douloureuse. Ce professeur, avec l’accord du comité d’éthique, pratiquait des seances de laser froid afin de soulager l inflammation de ces muqueuses. Il n’effectuait qu’une demi bouche chez chaque petit patient afin de pouvoir montrer le avec/sans traitement de manière objective. En effet, les photos présentées lors de cette formation universitaire montrait bien un grand benefice sur ces muqueuses du coté traité. J’ai eu une lueur d’espoir, pensant enfin que le système pouvait avoir un bon fond.

J’ai ensuite demandé confirmation a ce professeur que le deuxième coté était ensuite traité avec ce laser afin de soulager ces petits patients écorchés, souffrants et si courageux (mon coeur de maman et d’humain emphatique probablement), la réponse de ce professeur m’a glacé le sang.

 » Vous pensez bien, ces enfants sont tous morts rapidement »

Lire la suite

Patients atteints de neuropathie iatrogene= Parcours du combattant.

Le parcours du combatant

Donc en bref, un patient qui a vu son nerf lésé lors d’une chirurgie va d’abord entendre durant de nombreux mois…..que ce n’est pas possible…..que c’est psychosomatique….puis il va réaliser, lorsqu’il consultera enfin un neurologue spécialiste (compétant)….qu’il souffrira a vie, avec de plus une médication lourde. …

Il va donc se diriger vers l’organisme qui est supposé défendre les patients: L’Ordre National des Dentistes (ou des médecins selon)…pour un entretien de conciliation….lisez moi bien: CONCILIATION

Je ne connais pas un patient dans nos groupes qui ait été soutenu par l’Ordre. Pas un patient….à ma connaissance ( et si vous êtes dans ce cas, ce serait super gentil de partager votre expérience positive dans les commentaires ci dessous) n’est sorti d’une conciliation avec …un accord ( et je précise bien que le passage en conciliation est indispensable avant de se tourner vers un tribunal, c’est la procédure ).

A la suite de cette non conciliation, une expertise a lieu, qui dans 99% des cas est traumatisante pour le patient, car il trouve trop souvent face a lui une coalition (je ne parle pas ici de mon cas, mais des nombreux membres de groupes qui ont partagé leurs expériences désastreuses)

Une découverte majeur pour l’encephalomyelite myalgique. Pas un traitement mais une objectivation

Ayant trouvé de nombreux liens d’articles de vulgarisation annonçant une nouvelle très prometteuse: une publication, des chercheurs de l’université de Standford-Californie, ont trouvé un examen sanguin simple et peu coûteux démontrant une objectivation possible de l’encephalomyelite myalgique ou EM. Voici la version scientifique, avec google translate c est aisé .

Ce que dit cette publication en résume

En résumé ce qui est testé c est la taille et la deformabilite des globules rouges qui ne se fait plus et qui de ce fait ne passeraient plus dans les petits vaisseaux (alors que chez les sujets de contrôle sains, une deformabilite de 15% ou plus est toujours trouvé .;.ce manque de deformabilite (étirement pour se glisser à travers les petits interstices des parois des vaisseaux sanguins) occasionnant des manques d oxygène . Il s’agirait, non pas d’une malformation génétique de naissance), mais d’une mutation du phénotype ( c’est donc acquis et pas inné), la cause, les causes ont été observées mais pas définies, elles sont toujours troublantes et pourraient être: infection à virus ou bactéries , fatigue excessive, inflammation par toxicité infectieuse.

Lire la suite

Congrès d’Implantologie Dentaire: prévenir et Guérir les Complications en Implantologie. Antibes

Un programme digne du club Med, Patients planquez vous, ce n’est pas encore cette année que les dentistes apprendront à prévenir et guérir un nerf Trijumeau blessé

Lors de mes nombreuses recherches pour tenter de trouver une solution à ma Neuropathie iatrogène causée par un dentiste .(..qui ne connaissait pas l’importance du nerf Trijumeau, et ne l’a toujours pas comprise) Je suis tombée sur ce programme de conférence : prévenir et guérir les complications en implantologie.

Car le risque est la, bien réel, il est immense , telle cette baleine planquée sous ce kayak.

70% des patients qui ont leur nerf atteint souffriront à vie (les 30 % restant: ce sera grâce au professionnalisme du dentiste et à sa connaissance: agir dans les 36 heures, dépose d implant et protocole medicamenteux. Ces statistiques sont valables en Angleterre, pas sure qu elles soient applicables en France puisque le dentiste ignore cette lésion irreversible. ) . En Angleterre, il existe une obligation de déclaration de blessure du nerf, 3600 cas sont déclarés par an.

En France, aucune obligation, les dentistes ne connaissent pas l’étendue et la gravité de cette lésion: à chaque fois: une qualité de vie de foutue. Alors oui: le risque est aussi gros que cette baleine!

Mon premier réflexe d’optimiste que je suis : de dire ouf, voilà enfin que cela se sait, s’enseigne…

Puis je regarde le programme: que vois je: sur 3 jours de formation: ça commence par du golf: 3h, ou encore une randonnée, au choix.

Dans l’après-midi :

Présentation,

Économie de la santé, et oui, c’était bien annoncé dans le titre: prévenir et guérir les complications…on voit immédiatement le lien. .c’est comme ça que les dentistes vont enfin savoir comment prévenir la Neuropathie la plus invalidante et douloureuse que l’humain puisse connaître (ce n’est pas moi qui le dit.;.;mais tous les neurologues spécialistes à travers le monde). J’ai même eu comme réponse d un professeur américain à qui j’écrivais pour demander des pistes de traitement: good luck. Les VRAIS spécialistes savent. Mais un dentiste….ne sait pas, alors il va apprendre.;.mais pas le premier jour. Pas grave, il y a 3 jours de formation.

Bon ce premier jour ils vont aussi aborder le futur de l’implantologie.;.c’est bien de se projeter vers demain, quand on ne connaît pas la réalité d aujourd’hui !

J2: 9h: atelier…prise d’empruntes : à boooooon, je pensais que ça..;un dentiste il savait déjà prendre une emprunte. Non, bon, ok, alors on révise.

Oh, mais suis Je bête, il y a aussi atelier photo.;.mais que je suis mauvaise langue: 2 ateliers en même temps..;les pauvres, ils vont être épuisés,et puis le stress de savoir comment guérir ce nerf . Suspens…

Puis on va quand même aborder la prothèse hein.;.tournons bien autour du pot…

Ah.;.voila voila, en fin de matinée, 11h40 ( alors qu’on pense un peu à l’apéro quand même déjà.;;faut pas deconner, c’est qu’on a soif nous, il fait chaud à Antibes.

11h 40 disais je…jusqu’à. ..roulement de tambour : 12h.

Si je compte bien: cela fait 20 minutes pour aborder:

Les examens et exploration à pratiquer avant (c’est la prévention, c’est dans le titre) , les différentes techniques d’implant et les risques en decoulant.

Les produits anesthésiants: les bons, ceux à éviter et quand. Et oui , un nerf alvéolaire inférieur peut même être chimiquement nécrosé par un anesthésiant, ou encore la vascularisation perturbée et donc oseointegration compromise.

Le fait que dans 50% des cas, la lésion du nerf se fait non pas par contact direct mais par l hématome provoque lors de l intervention, hématome comprimant le nerf. Il est donc primordial d être à l écoute du patient, s il décrit des douleurs et où perte de sensibilité: non cela ne passera pas si le dentiste n intervient pas par une dépose et un protocole urgent.

Le matériel indispensable à utiliser pour éviter de toucher le nerf, ça semble tout con, mais oui, ça arrive encore des dentistes qui, tels des artistes peintres, travaillent à main levée, sans guide ( et zip…dans le nerf)

Le suivi du patient afin de détecter au plus vite une lésion.

Le bon protocole médicamenteux. Il y en a plusieurs proposés en fonction des écoles: usa, Londres, Lithuanie, Japon.

Le suivi de l’évolution de la topographie de cette Neuropathie. De quel type est elle: paresthésie, hypoesthésie, hyperesthésie, et oui c’est qu’ils vont vite..;si si, tout ça va être abordé en 20 minutes.

Quand adresser un patient a un spécialiste, lequel?

Quel processus de neuro immunité bascule le patient en douleur chronique à vie, pourquoi, comment, quel délai ? Les cascades nociceptives locales, dans le noyaux du nerf Trijumeau au niveau de la corne postérieure de la moelle épinière, le développement de cellules microgliales au niveau du cortex sensitif. La topographie corticale du trijumeau ‘quand même presque 50% du cortex sensitif).

Les conséquences à long terme: risque de névralgie du nerf d’Arnold secondaire (bon, passons le pourquoi, ça va faire short en 20 minutes), les risques de crps (complex regional pain syndrome), bon arrêtons nous la, bien que ce soit le pain quotidien de la majorité des patients ayant été blessés lors d’une pose d’implant

Voilà voilà…20 minutes pour tout ça..; si si, je vos assure, après on n’en parle plus.

Maiiiiis non, je deconne, c’est moi qui viens de l’inventer ce programme, certes, les 20 minutes sont réelles…mais que va-t-on avoir le temps…et l’envie.;.de dire en 20 minutes?

Bon le lendemain on reviendra quand même sur les risques de péri implantite ‘ et les soucis des prothèses d’implant.;.quand même…

Mais en bref, en 20 minutes tout le reste est vu, waaaaaa, bravo, très fort.

La je pose une question: pourquoi avoir appelé ça : prévenir et guérir les complications d’implantologie..;

La Guérison n’existe Pas pour cette Neuropathie, c’est un fait avéré, connu, su, publié…pas de guérison possible…mais on le met quand même dans le titre: guérir (titre mensonger)

je vais vous aider à y voir plus clair: le titre fait plus scientifique, c’est chic, ça compte pour la formation continue des dentistes;;;mais le sujet qui compte réellement; ce n’est pas le patient et son bobo, mais les comptes…des dentistes: car en effet: tout est dit: premier jour l’économie, le progrès, et dans ces 72 heures de congrès, 20 minutes seront consacrés à éviter de massacrer des patients.

La déjà, je suis bien refroidie, mais la ou je me suis vraiment pris la grosse claque , c’est en regardant la petite vidéo de présentation. C’est digne d’un dessin anime ou on y ferait apparaître la croisière s’amuse rencontrant la baleine de Pinocchio, le tout sur une chanson de Brigitte Bardot nous chantant la madrague avec sa voix niaise.

Je partage ici le lien de la page d’accueil de ce congrès, je vous le rappelle : réservé à des docteurs en chirurgie dentaire (pas au club Mickey du club med !!!!!)

https://www.iti.org/congressfrance/Accueil

Je vous laisse conclure, j en reste sans voix, sans voie, sans issue…ils sont incorrigibles, intouchables

Allez, amusez vous bien les Mickeys…

Si Hippocrate Savait