L’encephalomyelite myalgique en chanson

Voici ce que disent des Professeurs spécialistes en neuro-immunologie au sujet de l’EM :

« Je partage mon temps de clinicienne entre [EM/SFC et VIH] et je peux vous le dire, si j’avais à choisir entre les deux maladies, je préférerais avoir le VIH »

Dr Nancy Klimas, directrice, Institut de médecine neuro-immune, NSU

« J’ai le souhait et le rêve que les sociétés médicales et scientifiques présenteront leurs excuses à leurs patients atteints d’EM »

Dr José Montoya, professeur de médecine, Centre médical de l’Université Stanford

Voici là chanson traduite de l’anglais par : Veronique Antonelli

« Blowin’ In the wind », de Bob Dylan, vraiment très réussie :

https://youtu.be/BncUDXRA1v4

Voici la publication originale sur Facebook (en anglais) :

La traduction dans la suite ainsi que quelques chiffres et infos importants sur cette maladie

Un immense merci à Veronique Antonelli pour son travail…et son partage!!!!!!!

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=10155273037221345&id=696071344

Lire la suite

L’encéphalomyelite Myalgique, Incomprise en France

Pourquoi l’encéphalomyelite myalgique est incomprise en France?

À la suite de la decouverte d un blog: https://abecedaire-sfc.jimdo.com/, …et d’un livre raconté par une patiente atteinte d’encephalomyelite myalgique. Je découvre comment la médecine en France considère et soigne cette maladie.

Etant sensibilisée par ce syndrome car moi meme souffrant aussi  de cette encéphalomyelite à cause d’une chirurgie dentaire implantaire ratée, m’ayant laissée durant 6 mois avec une infection lourde…et une neuropathie du trijumeau nécessitant la prise de medicaments présentant une grande toxicité hépatique…à vie (en plus de la neuropathie iatrogène du trijumeau). J’ai la chance d’être suivie pour ce syndrome par un des professeurs faisant partie d’une équipe de scientifiques recherchant activement sur ce sujet, définissant les bases à connaitre sur cette EM à travers un consensus international extrèmement complet. https://aqem.org/wp-content/uploads/2014/05/ICP-traduit-francais-2014-final.pdf

En bref, qu’est l’encephalomyelite myalgique?

C’est un ensemble de symptoms dont le plus connu est la fatigue chronique. Cette fatigue chronique n’étant que la partie….presque….visible de l’iceberg….mais la ME c’est aussi: des douleurs importantes, des troubles cognitifs, une impossibilité de concentration, des troubles digestifs, de nombreuses allergies et intolérances. Ce syndrome est classé par l’OMS en catégorie neurologique, mais on peut considerer qu’il s’agit d’un trouble du système neuro-immunitaire.

Grace au blog extrêmement bien rédigé cité ci dessus j ai découvert un article publié dans Le Figaro magazine.. http://sante.lefigaro.fr/article/que-sait-on-du-syndrome-de-fatigue-chronique-/

La presse, se basant sur les belles paroles de deux praticiens…se moque des données actuelles de la science

J y ai lu une série de fausses informations ou informations manquantes joliment enrobées de paroles chargées d empathie… mais l empathie seule ne permettant pas de diriger les patients vers un début de solution, j aurais voulu laisser un commentaire sous cet article du Figaro, hélas il semblerait que pour ce faire…il faille être abonné au figaro…bref, voici donc ma lettre ouverte à cet article…et aux commentaires des professeurs partageant leur savoir, (ou manque de savoir) .

Le grand ennemi du savoir

En lisant un article partagé sur ce blog: abecedaire SFC, celui du figaro… je suis sidéré…car la literature scientifique internationale présente bien les multiples facteurs à l origine de ce syndrome…et pas un « probablement des causes psychologiques » repris dans cet article…

Ceci me fait bondir…car en France c est le diagnostic universel…tout est psy…hop, emballé…débrouillez vous avec cela les patients…et fermez la

Alors que dans la réalité scientifique…il y a de multiples causes, comme par exemple l intoxication aux métaux lourds (tests interdits dans les labos français), des atteintes neurologiques liées à des maladies comme Lyme..pour ne citer que celle la, des infections importantes ayant entrainé un emballement du système immunitaire…

il y a bien un point qui soit juste dans leur article: syndrome principalement présenté par les femmes…mais….car il y a un mais…sans dire pourquoi…alors que la raison est si simple: à cause de ces prostaglandines…hormones qui fluctuent chez la femme…et sont responsables d immenses inflammations…ceci m a été dit en 5 minutes par le Professeur que j ai consulté à Bruxelles…

Alors pourquoi un article francais donne des causes psy probable à l’origine, ceci en occultant toutes les causes constatées par ce consensus international?

Voici une saisie d’écran des statitstiques…nous sommes loin des causes psy et du flou que veulent bien laisser planer le professeur et le Dr prenant la parole dans cet article du figaro.

ME statistiques 75 %

Une étude faite sur plus de 1000 patients révèle que plus de 75% des patients présentant cette encéphalomyelite myalgique ont eu comme facteur déclenchant une infection ou une infection + 1 autre facteur: environnemental, traumatisme physique, vaccinations, autres facteurs de stress.

Donc, dans 75% des cas, la cause est connue…ce n’est pas le reflet que veut bien partager cet article flou.

Pourquoi ce flou?

-Car les amalgames dentaires sont encore autorisés en France et sont composés de 50% de mercure; hautement neurotoxique.

-Parce que la France refuse de diagnostiquer ces patients présentant ces toxicités aux métaux lourds…(à contrario de la majorité des pays voisins qui connaissent bien cette toxicité)

-Parce que la France utilise encore des tests de Lyme qui sont inefficaces, plongeant les patients dans une chronicité grave du Lyme au lieu de prendre le problème à la source…

-Parce qu’en France on nie encore la toxicité des vaccinations chez certaines personnes…

-Et puis parce que…en France…on pousse encore des patients présentant des infections suite à mauvais soins…dentaires ou autre…à consulter en psychiatrie plutôt que de blâmer un dentiste et/ou médecin ayant mal fait son job (c’est mon cas)…

Alors à ces professeurs et Docteurs francais qui diagnostiquent une encéphalomyelite myalgique SANS faire de tests et SANS éliminer les 75% de causes pathologiques, mais foncent sur la psychologie…je crie au scandale sanitaire…une fois de plus…

Chers Docteurs et Professeurs, si vous ne faites qu’une partie de votre job…en posant le diagnostic, sachant quelles sont les causes probables à éliminer…et que vous ne les éliminez pas…j’appelle cela ne pas appliquer les données actuelles de la science…de votre science…

Imaginons un conducteur de voiture voyant une personne accidentée sur le bord de la route, s’arretant, constatant les blessures…et reprenant son chemin…ou appellant l’ambulance de l’asile psychiatrique le plus proche….quelle érésie… trouvez vous que ce conducteur mérite de conserver son permis de conduire, ses droits de citoyen???

Tirons maintenant l’analogie…grotesque n’est ce pas….

Comment en savoir plus sur cette encephalomyelite myalgique?

Je vous invite à lire ce document très complet reprenant ce que la science sait à ce jour….au sujet de l’encéphalomyelite myalgique…

https://aqem.org/wp-content/uploads/2014/05/ICP-traduit-francais-2014-final.pdf

 

Pour les causes de toxicité au mercure, je vous invite à lire les livres de Françoise Cambayrac: http://francoise-cambayrac.org

 

Pour les causes traumatiques neurologiques, de nombreuses réponses se trouvent dans ce blog, si hippocrate savait… qui ne cesse de citer la neuro immunologie…mais aussi la toxicité des medicaments qui sont prescrits au quotidien pour combattre des douleurs invalidantes…

75% de causes réelles, infectieuses souvent, de toxicité….gommée par la médecine française…

Souvenons nous d’une chose…ces patients souffrants…si la médecine leur colle une étiquette de psychiatrie…le risque de considerer ces patients comme simulant…malades imaginaires…est grand….leur calvaire est déjà bien assez lourd…arrêtons de les stigmatiser d’avantage…

Que la médecine française fasse son job, sainement, sans se voiler la face…et qu’elle soigne ses patients en temps et en heure…cela permettra au patients de récuperer une qualité de vie…et à la société…de faire une économie de soins inefficaces, d’arrêts de maladies et d’invalidités…alors que ces personnes ne demande qu’une chose…aller mieux et être heureux…bosser, jouer, danser, voyager….ailleurs que dans le fond d’un lit…

Si Hippocrate Savait

 

L’Histoire de la Maladie de Lyme

L histoire de la maladie de lyme.

C’est une maladie dont on parle beaucoup, de plus en plus. Les tests de laboratoires en France ne sont pas efficients, les traitements sont souvent proposés trop tard, car le patient souffrant de cette maladie ne se voit diagnostiqué qu’après de longues errances…

Le parcourt du combatant, oooops…du patient

Il est bien logique, dans le cursus français, que l’on pense d’abord….et avant tout, quand un patient se plaint de fatigue, de douleurs…à des causes psychosomatiques. Il faut donc que chaque patient passe d’abord par la case psychiatre, thérapie…que l’on remonte bien loin…dans son enfance, ou à son premier chagrin d’amour….qui court…qui court….comme le dit la chanson de Sardou…la maladie d’amour….

Et pendant ce temps….elle court….elle court…la Borrelia burgdorferi….dans vos veines, dans vos tissus….dans votre système nerveux…

Le traitement étant un autre débat, car à mon sens, quand on s’acharne avec des antibiotiques durant trop longtemps, s’ils ne marchent pas à éradiquer cette bactérie chez le patient, comment ne passent on pas à des méthodes qui sont mieux tolérées par le corps humain, comme les huiles essentielles qui ont fait leurs preuves en temps que bactericide ( et ici, j’engage chaque septique à faire ses recherches parmi les journaux scientifiques de publications, on trouve des publications, sans conflit d’intérêt, en pagaille). Pas que ces huiles soient la solution à tout, mais bien souvent elles sont une alternative qui respectent la flore qui habite naturellement notre corps, et dont nous avons besoin pour vivre, digérer, assimiler. C’est un support qui n’est que très rarement envisagé…alors que des patients déclinent avec la seule thérapie qui leur est proposée dans la médecine…la seule médecine validée et sanctionnée par un diplôme officiel.

L’Homme réinvente la roue de notre ECO système

Mais quand l homme arrêtera t il de réinventer la roue?? Ca ne tourne pas rond….

Il faut des etudes faites par des scientifiques d abord pour trouver que les tiques transmettent une maladie dangereuse pour l homme….une autre équipe de scientifiques tente de trouver des traitements contre cette maladie de lyme….on cherche …mais difficile à traiter…on découvre donc…aha…qu il y a de plus en plus de rongeurs…et de moins en moins de prédateurs….mais bon sang mais ç est bien sûr…eurêka….des scientifiques viennent de démontrer que nous, humains…avons La main sur tout l écosystème ( comprenons bien…..eco…pour écologique….et pour économique…) …en supprimant cette chaîne…cet équilibre écologique, pour notre confort…même pas économique….nous avons rompu un équilibre vieux de la nuit des temps…

Lire la suite

L’alimentation pour notre Santé

Comment évaluer et diminuer les éléments qui pourraient augmenter l’inflammation dans notre corps grâce à notre alimentation ?

Cet article m’est largement inspiré par des personnes qui, à la suite de neuropathies, souffrent également de la thyroide. Sans vouloir faire une généralité, je vais partager ma vision ( qui est largement inspirée de mes lectures de tres nombreuses publications, bibliographie scientifique…), et du mode de fonctionnement que j’ai personnellement adopté à la suite de cet apprentissage.

Dans un article précédent, j’écrivais sur des substances naturelles anti-inflammatoires. En effet, c’est une approche complémentaire…lorsque la cause de notre inflammation ne peut être supprimée….un exemple, un nerf lésé lors d’une chirurgie; aider notre corps en lui apportant des substances qui vont bloquer l’inflammation est déjà une solution…secondaire…mais une solution.

Certaines lésions neurologiques, principalement les lésions des nerfs crâniens, sont particulièrement tenaces….et ne répondront pas suffisamment à ces substances naturelles anti inflammatoires. L’inflammation étant liée à la douleur, ces facteurs de stress mettent notre corps à rude épreuve…nous sommes nombreux à souffrir de neuropathie du trijumeau, à présenter une cascade d’autres symptômes. Ces symptômes sont presque toujours des symptômes secondaires à cette neuropathie.

Le premier symptôme qui est communément décrit dans les publications scientifiques :

La dépression

En effet, qui arrive à conserver le moral en souffrant intensément ? De plus, un facteur physiologique vient encore renforcer cette dépression….il est maintenant communément décrit que la dépression est liée a l’inflammation, et l’inflammation est un stress…il est donc facile de faire le lien…la boucle est bouclée, car nous savons que cette neuropathie ne s’opère pas…c’est même une totale contre indication. Le stress physique et physiologique sera donc toujours présent.

De plus, cette inflammation qui nous baigne constamment, sur tout le trajet de ce nerf…notamment au niveau des noyaux relais du nerf trijumeau dans la moelle épinière….et jusqu’au niveau de notre cortex sensitif (l’espace du cerveau qui gère les sensations et la douleur).

 

La distribution de la douleur :

Le nerf sensitif le plus vaste étant le trijumeau, puis viennent les membres (car en effet notre corps a a été conçu pour se protéger)….nous avons donc un ratio de terminaisons nerveuses de la douleur très importantes pour les zones clés de notre corps. Notre tête contenant….clairement la centrale…incluant presque tous nos sens : la vision, l’audition, le gout, le touché…et les sensations agréables (qui deviennent désagréables en cas de neuropathies) au niveau de la bouche…car il est important que notre cerveau intègre l’alimentation….qui nous fournit notre énergie, comme un plaisir, mais aussi comme un scanner des choses dangereuses ou non…notre survie…encore et toujours… puis le sens que l’on retrouve partout dans le corps, le touché…ce touché sera plus développé au niveau des mains, afin de nous permettre une grande habilité, et des pieds…la proprioception nous permettant de nous tenir debout…et de poser nos pieds sans nous blesser…en adaptation permanente….

 

Ce stress inflammatoire et lié à la douleur, aura un impact sur certains organes…en fonction de nos constitutions personnelles. Certains auront des crises d’angoisse à force de douleurs augmentant notre rythme cardiaque et respiratoire, certain verront leur thyroïde s’emballer, ou au contraire devenir sous active, certains auront une vision trouble, des douleurs diffuses dans le corps, des névralgies cervico brachiales, ou encore des allergies (n’oublions pas que ces neuropathies chroniques font appel constamment à notre neuro immunologie)… Tous ces symptômes, nos équipes médicales, chacune dans sa spécialité, n’en feront quasiment jamais le lien, et vont nous bombarder des divers traitements pharmacologiques qui ne feront qu’alourdir nos prises, accentuant la fatigue de notre corps…le foie et les reins devant filtrer toutes ces substances chimiques…

Soyons clairs, je ne conseille certainement pas de ne pas se faire suivre médicalement, mais d’aborder notre corps comme un tout…ce tout souffrant, que pouvons nous faire…à notre mesure, pour l’aider à surmonter ces symptômes secondaires en essayant de maintenir un niveau d’inflammation et de stress le plus bas possible….

Concrètement, que peut on faire ?

Lire la suite

Sa Vie Était Belle, Elle S’Est Fait Mutiler Par Un Dentiste, Sa Vie N’Est Plus Que Douleur, Vous Pouvez Être Le Prochain

Témoignage d’une patiente atteinte de neuropathie du nerf trijumeau après pose d’implants

Ma Vie Pétille, ça, s’était avant cette douleur de la face et de la tête causée par une intervention dentaire

Le rapport de l’Expert a été publié, le dentiste est fautif

Si vous êtes sur cette page, c’est que vous vouliez en savoir plus sur cette blessure…et puis…vous êtes septique, non, cette histoire est d’une rareté extrême, FAUX….vous allez découvrir mon histoire…qui n’est que le reflet de nombreux patients qui comme moi, souffrent, et vivent une errance médicale, souvent patients non diagnostiqués, donc non soignés, et de ce fait, condamnés à souffrir à vie. En Angleterre, les dentistes sont dans l’OBLIGATION de déclarer à la NHS (équivalent de la sécu), des actes dentaires qui blessent ce nerf le plus puissant à véhiculer une douleur tellement intense, qu’on l’appelle douleur suicidaire. 3600 cas sont déclarés en Angleterre, en France, malgré les centaines de publications qui soulignent la gravité de cette blessure, trop souvent les médecins ne reconnaissent pas….ou refusent de diagnostiquer cette blessure causant une neuropathie du nerf trijumeau.

Dans cet article, je vais vous révéler qui j’étais….entre autre sur mes différents jobs, passions. Oui, j’ai quand même été étiopathe et étiopathe  pour chevaux, inventeur d’un appareil de thermo diagnostic , designer de mode, enseignante….

la passion des chevaux

  Ma vie a commencé quand je suis montée à cheval…à 10 ans

J’ai gagné, je n’y crois pas !!! Je peux, officiellement, monter à cheval…seule condition : ma mère ne veut JAMAIS me voir sur un cheval…

Je vous le disais…c’est là que ma vie a commencé…en montant à cheval…

Et en tombant aussi…notamment à  16 ans. Ayant pris de l’assurance…je partais souvent seule, à cru (sans selle)…et puis on me confiait des chevaux…dont les propriétaires étaient absents, parfois des chevaux compliqués…et là c’était une jument compliquée…et boum ! Un vol plané plus tard, une jument en vadrouille si contente de s’être débarrassée de moi…moi beaucoup moins. D’autant plus que mon dos me faisait terriblement souffrir, je respirais à peine !!!  Cette jument s’appelait Polka…et elle me l’a fait danser la polka…

Un petit tour à l’hôpital, un diagnostic qui ressemblait beaucoup à une condamnation à mort….mais oui voyons : je ne monterais plus jamais à cheval, plus faire de sport. De plus, il fallait que je porte un corset qui me contraignait.

Mais la bête est tenace et têtue. Je n’avais rien de cassé, seulement des entorses vertébrales. Et là révélation professionnelle, le père d’une copine cavalière était étiopathe…parlons en de la condamnation ! Retour à cheval en deux temps trois mouvements (de bon étiopathe). Me voilà à nouveau sur le dos d’un canasson… ma passion.

Bien évidemment, après cela, plus besoin de me demander ce que je voulais faire plus tard : étio.

La vie est bien faite souvent…faites de rencontres qui vous glissent à l’oreille des révélations.

Etudiante alliant la passion de soigner et la passion des chevaux

Durant mes études, au cour d’une balade, mon cheval  se fait très mal au dos, il est très agité. J’appelle les vétérinaires, qui ne sont pas disponibles,  campagne très isolée, week-end…pas le choix, je tente de le soulager. J’utilise ma logique, mes mains, ce que j’ai déjà appris avec passion lors de mes 4 années d’études déjà déroulées (sur l’humain…il m’en restait encore 2) , oh, j’oubliais : l’anatomie du cheval que je connais sur le bout des doigts sans jamais avoir passé un galop (certification de la fédération d’équitation). Et puis mon cheval s’apaise, son rythme respiratoire reprend une cadence normale. Ca y est…il vient même vérifier dans ma poche si je n’ai pas un bout de carotte ou une friandise. Je crois que ce soir là, Ravageur (oui, cela ne s’invente pas un nom comme ça…) Ravageur a reçu le plus gros câlin de sa vie !

Une autre révélation…je peux aussi soigner des chevaux !

J’en parle à des amis que je soignais déjà pour me faire la main, cavaliers en équipe de France…le pied à l’étrier.

Ces deux dernières années d’études ont été bien remplies, partagées entre toutes mes passions…

Wow, la vie est drôlement belle !

Après j’ai ouvert un cabinet, tout en suivant des chevaux en France, en Belgique, beaucoup en Allemagne. Aux USA (JO d’Atlanta entre autre), Championnats du monde.

Le temps file quand on jongle avec lui, le boulot, mon équitations, mes filles qui se sont faufilées avec bonheur dans ces projets, mes chiens, chats…a oui, même un renard que mes chiens m’ont ramené alors que ce n’était encore qu’une minuscule boule de poils.

zotu le renard

On peut dire qu’elles en auront dormi des heures sur la route, qu’elles en auront vu du pays…et monté des chevaux durant leur enfance. Je crois, j’espère, qu’elles en gardent d’aussi beaux souvenirs que moi.

inspiration si hippocrate

Le Besoin de démontrer l’efficacité de mes soins me conduit à devenir inventeur.

Une mini ombre au tableau : j’étais souvent exaspérée de devoir justifier l’efficacité de mon travail…heuuuu, n’est ce pas suffisant, quand vous n’avez plus mal, ou quand le cheval ne boite plus ???

Qu’a cela ne tienne, je réfléchi à comment démontrer qu’il y a un avant/après manipulation…cela m’obsède même. Quantifier, objectiver, tel devient mon graal.

Je cherche, je creuse…mais je ne trouve pas. Puis un jour, lors d’un diner chez mes parents, en présence de plusieurs physiciens (mon père est physicien), j’interromps leur discussion…

« mais, ce petit capteur thermique…dont parle ce physicien inventeur…ne peut on l’intégré dans un appareil qui me permettrait de démontrer la dissymétrie, le problème de circulation sanguine, l’inflammation ? Un peu comme un thermographe, mais plus simple »

Collégialement, les physiciens essayent de m’expliquer avec des mots simples…à ma portée…que…et bien… que c’était peut être plus compliqué que cela…tu comprends, les oscillations, l’extrême sensibilité du capteur…les si…et les la…

« oui, oui, d’accord, mais si….et je délivre crument mon idée de novice…

Ooops…Silence dans la salle à manger, les mâchoires de ces trois physiciens se décrochent…j’avale ma salive…j’ai dit une bourde…c’est sûr, je n’aurais pas du les interrompre

Le silence se rompt enfin…

« tu viens demain à mon labo, on essaye »

Youhouuuu

Le lendemain, on essaye, ça marche. Il me reste à habiller le prototype de montage,  faire les essais sur les chevaux, les chiens, mes enfants, mes patients…pas de problème, appareil non invasif et d’utilisation instantanée…

Tout se déroule comme prévu. J’ai 30 ans à ce moment, je fais tout, toute seule. Sauf le dépôt de brevet international obtenu en première intention…

brevet international france

ok vraiment, vraiment beaucoup de boulot pour rédiger cela avec mon père (bon, disons, mon père avec moi J, moi j’ai eu l’idée, c’est déjà pas mal ). Communiqués de presse, obtention d’une aide pour promotion de l’invention des Communautés Européennes, articles dans la presse paramédicale, premières ventes, premier salon pro…et la bam, je découvre sur le salon…une société américaine, qui avait copié mon appareil….déjà…si vite. Ca m’a coupé les pattes. Je n’ai pas pu lutter.  La boite américaine a sorti le grand jeu, la procédure devait avoir lieu aux USA, siège de leur société, le tribunal américain a décidé d’un montant que je devais poser sur un compte séquestre durant toute la procédure…2 M de $. Aouch…ça je ne l’avais pas vu venir.

Je ne vais pas vous dire que j’ai avalé la pilule avec facilité…il en a fallut des bulles de coca pour qu’elle passe. Mais bon, câlins avec mes filles, une belle balade à cheval, quelques joggings dans la garrigue pour me défouler…et la vie reprend son cour. Et puis, c’était une belle invention, si elle a été copiée si vite.

C’était vraiment une invention du futur…car maintenant de plus en plus de femmes sont diagnostiquées pour des tumeurs au sein grâce à cette technique de thermodiagnostic, technique de diagnostic non invasive.

 

Une carrière de Designer de mode est née d’une chute de cheval

Bon…je ne vais pas vous raconter toute ma vie quand même…les années passent, je glisse une grosse chute dans le fil de ces années. Je me refais mal au dos, pendant ma convalescence, je me mets à la couture (oui, j’oubliais de vous dire, je suis très grandes, donc les vêtements sont toujours coupés trop courts pour moi).

Cela me donne envie de changement. D’un vrai changement. De frivolité.

Mon vieux Ravageur est placé en Normandie, je ne veux plus le changer d’écurie,  il a besoin de rester dehors afin de mobiliser ses vieilles articulations, je lui laisse la mini ponette de ma fille comme compagnie. Ravageur et Sucette  sont inséparables.

Ravageur

Je couds de plus en plus et je vends…dans une boutique en  Floride.

showroom design france engels

Je deviens designer (sans avoir la technique là par contre), je ne sais pas faire un patron, je fais au pif, j’essaie tout sur moi, je n’ai même pas de mannequin au début…je participe à des fashion shows, j’organise les miens…

Retour à la science

Ca y est, j’ai fait ma crise d’ado un peu tard et veux revenir à des valeurs plus scientifiques. Grâce à mes 6 années d’études et à une formation International Baccalauréat, je deviens prof de biologie certifiée IB et enseigne dans une école internationale.

svis ecole IB

 

Parce que ma fille est dyslexique, et que étant petite, sa vie d’écolière a été un vrai défi, j’accepte également le challenge de donner des cours dans une école Montessori pour enfants différents. Principalement des enfants autistes ou présentant des psychoses importantes. Ces deux expériences ont été fabuleuses.

J’ai adoré partager avec eux une approche différente, ils m’ont beaucoup apporté, et j’espère avoir contribué à de jolis changements dans leurs vies aussi.

Je rejoins enfin mon compagnon en Nouvelle Calédonie et reprends avec plaisir le chemin de mon nouveau cabinet. Il n’y a pas de doute, j’adore cela, aider les gens à aller mieux!

france ile des pins

N’est ce pas un coin de paradis, si je n’avais été croquée par l’Utahraptor

en Nouvelle calédonie

Comme dans tous les romans bien ficelés, il n’y a pas d’histoire sans surprise, sans suspens, sans drame…et voilà c’est le moment…on arrête les violons, roulements de tambours.

J’hésite à subir une petite intervention de rien du tout…moi qui fuis tant que possible le moindre produit chimique, la moindre piqûre, le moindre soin médical… .

Va-t-elle…ne va-t-elle pas…oui oui…elle va se faire poser des implants

Et là, vous pouvez découvrir la suite de l’histoire ainsi que mes motivations à créer ce blog  en cliquant ici.

Je vous offre quand même une version courte : intervention complètement loupée, os fracturé, nerf trijumeau endommagé, infections chroniques durant…pfff 6 mois. 5 re-chirurgies. Plusieurs problèmes de système immunitaire, d’allergies, de maladies systémiques. Et une neuropathie du trijumeau bien chronique, bien vilaine.

Voila quand ma vie pétille…ou devrais je dire comme ma vie pétillait…

Ma vie telle que je la vivais est finie…

Ça c’est moi après:

Je ne peux plus aller chez le coiffeur car me toucher le cuir chevelu est devenu une zone gâchette (de plus mes cheveux sont devenus blancs). Mon visage est marqué par la douleur et par l’épuisement….car j’ai de nombreuses crises la nuit également….aucun répit. Je dois porter des patches à la lidocaine, qui modèrent les douleurs de type de brulure en superficie (les douleurs profondes restant intouchées). Monter à cheval….est bien loin de mes pensées…aucune envie de provoquer d’avantage de douleur.

Les médicaments que je prends m’ont fait prendre presque 20 kg.

Il n’y a plus que les bulles des médicaments effervescents, les gouttes des médicaments anti épileptiques, les ampoules des dérivés morphiniques…qui ne sont, tous cumulés, pas suffisants à couvrir mes douleurs qui augmentent…en fréquence, en topographie (car maintenant les 3 branches du nerf trijumeau sont atteintes) et en intensité…chaque crise…je découvre que l’on peut avoir mal d’avantage…le 10 dol (dolores en latin, cette échelle de la douleur) est explosé lorsque le nerf est méchamment atteint…lorsque le dentiste s’est acharné à ne pas effectuer la bonne technique (contre mon gré, et même sans que je sache qu’il a changé de technique), lorsque le dentiste n’utilise pas les accessoires qui auraient pu éviter de blesser ce nerf, lorsque le dentiste me réinjecte du produit anesthésiant qui diminue la circulation sanguine empêchant toute possibilité à cet os fracturé de se ressouder…de plus cet anesthésiant, sur un nerf mis a vif, est d’une toxicité destructrice pour le nerf…mais ce n’est pas fini, car il ne se contente pas de créer une série de catastrophe médicale: le dentiste cache le scanner qui montre les fractures, les séquestres osseux (et donc l’infection importante), prétendant que tout va bien et m’envoyant chez un psychiatre. Allant même jusqu’à faire témoigner un de ses amis médecin que je n’avais rien (témoignage sous serment), ce médecin que je n’ai jamais vu, et qui n’a jamais vu mon scanner. Lorsque les deux compères ont appris que j’avais réussi à installer le CD sur mon ordinateur et à déceler les dégâts….nombreux….ce même médecin, que je n’ai toujours pas rencontré, a fait un deuxième témoignage, quelques 6 mois plus tard, attestant (toujours sous serments) qu’il m’avait toujours conseillé de réintervenir…mais que j’avais refusé…comment puis je refuser une chirurgie de reparation…puisque tout allait bien selon eux 6 mois avant????? Il y a deux fausses attestations de complaisance (protéger son confrère étant plus important que de respecter son serment d’Hippocrate), deux attestations qui de plus se contredisent et qui sont…en toute impunité, présentées au tribunal…

Je suis…bleue de rage…rouge de douleur …mais transparente aux yeux des barèmes médicaux…car une lesion de ce nerf, quelle qu’en soit l’intensité et l’impact sur ma vie (plus de vie…survie dans la douleur), est cotée  à 3%…3% majorés par l’expertise de quelques pour-cent pour la perte osseuse.

Voila, le rapport d’expertise a été délivré au tribunal, j’en ai donc pris connaissance.

Le praticien EST fautif pour les points suivants:

-pas de consentement éclairé

-pas le bon choix de la technique

-pas la bonne exécution de la technique

-pas le bon choix thérapeutique durant les chirurgies

-pas le bon suivi thérapeutique

-ignorer les doléances de la patiente (moi) a entrainer une neuropathie d’une grande gravité.

Pour obtenir un tel rapport d’un expert auprès du tribunal, il a fallut 2 ans et demi de procedures, d’appels, d’études de dossiers….dans ces 2 ans sont inclus: une expertise qui a duré 5 heures, 9 mois pour rédiger ce rapport d’expertise car le praticien nie toujours…et comme cité ce dessus, fourni même des faux…imaginez le travail titanesque de l’expert pour démystifier tous ces écrits qui se contredisent…lire les 30 publications scientifiques fournies par le dentiste fautif…publications que moi aussi j’ai lues….je suis rassurée de constater que l’expert a manifestement épluché chacune de ces publications, dont il fait état dans son rapport: en bref, l’expert souligne que toutes les publications fournies par ce dentiste démontraient que le dentiste était en effet fautif…alors je me pose la question: le dentiste fautif sait il lire une publication? A-t-il compris ce qu’il lisait ou bien encore essayait il de noyer l’expert avec une quantité astronomique de travail?

Comment, dans un pays où l’aide à la personne et l’aspect social sont si importants, peut on laisser subir des procedures aussi lourdes à des victimes en souffrance?

Ignorance ou ignorés…nous, patients blessés neurologiquement à la suite d’une intervention dentaire?????

Nous sommes nombreux, trop nombreux, diagnostiqués trop mal ou trop tard. Les statistiques sont là. à travers le monde 70% des nerfs trijumeaux blessés ne guériront jamais, voire même s’aggraveront en terme de douleur.

Et si vous pensez que cela ne peut pas vous arriver….la cause la plus fréquente de cette lésion du nerf: l’extraction de la dent de sagesse….

alors…toujours pas concernés?

Qu’en pensez vous et comment réagiriez vous si votre vie se voyait bouleversée aussi catastrophiquement?

Moi j’ai besoin que cette blessure du nerf soit connue, reconnue, diagnostiquée au plus vite pour pouvoir éviter la chronicité…et pour éviter que cela ne vous arrive à vous….à vos proches, ….à vos enfants…pour moi, c’est trop tard….

J’ai un rapport d’expertise explicite: le dentiste est fautif…mais je suis condamnée….le dentiste le sera-t-il? Pas sûre…suite au prochain épisode.

Alors partagez et parlez!!!

Si Hippocrate Savait!!!!

Le Gabapentin montre des risques accrus de Cancer du Pancréas selon la FDA

Gabapentin, du soucis à se faire

Les patients souffrants de douleurs neuropathiques, et donc les patients souffrants de neuropathies iatrogènes du trijumeau, se voient souvent prescrire la molécule Gabapentin, ou Neurontin, pour lutter contre ces douleurs.

Traitement a vie

Il est à noter que les patients souffrants de neuropathie du trijumeau sont  » condamner » à couvrir leur douleur a vie dès lors que la lésion est consolidée.

Que déclare la FDA aux USA?

la FDA, food and drug administration, mentionne une haute incidence inattendue de cancer du pancréas ( adénocarcinome) chez les rats qui reçoivent des doses de Gabapentin. L’agence déclare ne pas savoir si l’homme pourra déclarer les mêmes cancers. Néanmoins, cette dernière n’exige pas de la part des sociétés pharmaceutiques de faire d’avantage de recherche afin de déterminer si les dégâts peuvent s’operer sur l’homme également. La commercialisation et prescription reste donc largement pratiquée.

Il est regrettable que des recherches plus approfondies ne soient pas effectuées.

Ou encore mieux, il serait formidable d’orienter les recherches sur des molécules causant moins d’effets secondaires.

Car certains patients vont avaler ces molécules durant parfois des décennies….

Si Hippocrate savait…..