Patients atteints de neuropathie iatrogene= Parcours du combattant.

Le parcours du combatant

Donc en bref, un patient qui a vu son nerf lésé lors d’une chirurgie va d’abord entendre durant de nombreux mois…..que ce n’est pas possible…..que c’est psychosomatique….puis il va réaliser, lorsqu’il consultera enfin un neurologue spécialiste (compétant)….qu’il souffrira a vie, avec de plus une médication lourde. …

Il va donc se diriger vers l’organisme qui est supposé défendre les patients: L’Ordre National des Dentistes (ou des médecins selon)…pour un entretien de conciliation….lisez moi bien: CONCILIATION

Je ne connais pas un patient dans nos groupes qui ait été soutenu par l’Ordre. Pas un patient….à ma connaissance ( et si vous êtes dans ce cas, ce serait super gentil de partager votre expérience positive dans les commentaires ci dessous) n’est sorti d’une conciliation avec …un accord ( et je précise bien que le passage en conciliation est indispensable avant de se tourner vers un tribunal, c’est la procédure ).

A la suite de cette non conciliation, une expertise a lieu, qui dans 99% des cas est traumatisante pour le patient, car il trouve trop souvent face a lui une coalition (je ne parle pas ici de mon cas, mais des nombreux membres de groupes qui ont partagé leurs expériences désastreuses)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s