Ce qu’une victime d’acte médical pense de la condamnation de l’anesthésiste pour faute ayant causé la mort d’une patiente

Que pensez vous de cette condamnation de l’anesthésiste n’ayant pas agit dans l’intérêt de la patiente, son manquement ayant causé la mort d’une jeune maman?

La condamnation vient de tomber en appel:

5 ans de procès pour une médecin anesthésiste ayant manqué à ses devoirs de soins diligents sur une patiente, ce manque de soin ayant causé la mort de cette jeune femme est un fait tragique.

L’anesthésiste est donc, après appel, condamnée à 1 an de prison avec sursis et 5 ans d’interdiction d’exercer.

Un drame s’est passé, un bébé, une petite fille, et son papa, ont du subir 5 années de procédures.

Un premier jugement avait condamné cette femme médecin à 6 mois de prison avec sursis. Le tribunal a, manifestement voulu donner l’exemple en renforçant la sentence. Je suis ravie de lire cela.

Je voudrais néanmoins souligner que cette médecin ne sentira jamais l’odeur d’une prison, elle restera bien au chaud chez elle….alors qu’une maman est morte, et une petite fille n’aura jamais le bonheur d’avoir les bras de sa maman autour d’elle.

Je voudrais aussi ajouter que 5 ans d’interdiction d’exercer…ne l’empêchera pas de prendre un autre job…durant ces 5 ans, elle peut…devenir caissière, vendeuse, assistante de direction, manager d’une société, elle peut aussi écrire un livre….que sais je…tout en jouissant de la présence de ses enfants le soir…sans souffrance, elle peut regarder la télévision, aller au cinéma, à l’opéra, aller faire du shopping, rigoler avec ses amis, faire l’amour avec son mari….

Condamnationde la médecin anesthésiste

Alors oui, j’applaudis qu’une sentence ait été prononcée, qu’elle ait été maintenue et même renforcée en appel.

 

Mais lorsque l’on est soi même victime de fautes répétées de la part d’un praticien, actes, puis non actions et même dissimulations de faits et preuves…lorsque cette victime, moi ou combien d’autres…voient leur vie condamnée a perpétuité, corps enfermé dans une prison de douleur…empêchant de faire le moindre acte ; professionnel ou de loisir, savoir que ce praticien pourra continuer à pratiquer dans 5 ans, et qu’en attendant, ce praticien peut exercer n’importe quel métier, peut jouir de tous les loisirs que la vie lui offre…on ne peut que trouver cette sentence légère.

Mes pensées les plus sincères vont vers la famille de cette jeune femme, qu’elle repose en paix, justice a été faite, justice se réveille.

Si Hippocrate savait, il se retournerait dans sa tombe!!!

Que pensez vous de cette sentence, trop dure, trop souple, juste???

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s