Silence Patients, Laissez Parler Celui Qui Va Vous Diagnostiquer

Combien de fois êtes vous rentré de chez votre médecin en vous disant….mais je n’ai pas eu le temps de parler, je n’ai pas eu le temps de poser des questions et d’avoir des réponses a mes questions? Je crois que beaucoup ici vont se reconnaitre…

23-secondes

Et oui, c’est une réalité, des études menées auprès de patients et de médecins  (consentants) ont toutes démontré que….le médecin coupe la parole au patient, selon les etudes, aux USA, au bout de 23,1 secondes (selon le site  NCBI: The US National Library of Medicine  , en Suisse au bout de 1 minute et 15 secondes. En France, selon les Pr Levy et Verneuil, le temps est de 23 secondes avant que le médecin n’interrompe sont patient.

Est ce que 23 secondes d’explications du patient sont suffisantes pour que le médecin puisse conclure a un diagnostic pertinent? Ne passe-t-on pas a cote d’éléments cruciaux.

Comme la consultation dure une moyenne de 15 minutes (entre 5 minutes et 25 minutes), qui parle durant ces 14 minutes et 37 secondes? Pas le patient. Est ce que le praticien passe le reste du temps a examiner le patient? Cela semble peu probable lorsque l’on connait les données suivantes: un patient souffrant d’une maladie chronique doit en general consulter 5 docteurs differents, recevoir 3 mauvais diagnostics et attendre 4 ans avant de recevoir le diagnostic adéquat. Ce temps est peut être un tant soit peu raccourci car les patients se renseignent maintenant sur internet (au passage, il serait donc judicieux de ne pas les en blamer)

Je vais donc conclure en contredisant mon titre, Silence Docteur, votre patient vous explique ses symptômes, qui vous permettront de poser le bon diagnostic…et d’être performant. 

Savez vous combien de patients sont envoyés en consultation psychologique car ils n’ont pas été entendus?

Allez…j’en cite 3 pour la route, dans mon entourage proche

1- Une amie dont le fils avait de multiples fractures compliquées au niveau du tarse, le chirurgien a renvoyé ce jeune homme chez lui avec la réplique: « mon gamin, tu veux sécher les cours » (18 ans…..), résultat des courses: ce jeune homme ne peut plus courir, faire du ski….sa vie sportive est condamnée…car on l’a obligé  a marcher et faire du sport alors que des soins et une immobilisation étaient nécessaires!!!

2- Une amie dont le fils, 3 ou 4 ans, fièvre de cheval, douleurs abdominales sévères quadrant inférieur droit, teint gris, abattu, se présente a l’hôpital en expliquant qu’elle craignait une appendicite, réponse, c’est moi le médecin, c’est moi qui pose le diagnostic: il a une angine, rentrez chez vous…24 h plus tard, retour a l’hôpital, meme refus de diagnostic, cette amie a fait un scandale jusqu’a ce que le cas de son fils soit pris en consideration in extremis par une chirurgienne…l’enfant allait mourir…d’une appendicite, sauvé de justesse.

3-Mon cas: fractures et séquestres osseux mandibulaires, écrasement et lesion d’un nerf, infections. Consultation chaque semaine, plainte exprimée de douleurs intenses, crete osseuse dépassant de la gencive….allez voir un psy… 6 mois, résultats des courses: condamnée a une neuropathie très invalidante a vie…

Dans ces 3 cas: l’écoute a manqué .

Certes les médecins sont débordés par l’administratif, mais dans les 15 minutes qu’il attribue au patient, ne pourrait il pas laisser parler un peu plus, poser des questions ouvertes, permettant au patient d’exprimer ses symptômes?

 

N’hesitez pas a laisser ci dessous vos experiences…de manque d’écoute…ou de disponibilité de vos médecins…car oui…il y en a qui passent du temps, de l’énergie…mais les statistiques sont la… 23 secondes, c’est une moyenne

Si Hippocrate Savait…

 

 

 

2 réflexions sur “Silence Patients, Laissez Parler Celui Qui Va Vous Diagnostiquer

  1. Bonjour France, je suis Christophe (de Suisse)
    J’ai connu pire que cela : lors d’une expertise, l’expert m’a dit : « Ici c’est moi qui pose les questions ! »
    Bonne fêtes de Noël.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Christophe, En effet, les expertises sont….hélas prevues comme cela. néanmoins, l’expert se doit en fin d’expertise, d’écouter les doléances du patient. Si cela n’a pas été le cas, l’expertise devrait pouvoir être contestable…mais ca…c’est bien sur la théorie… J’ai consulté un neurologue qui m’a cloué le bec: répondez par oui ou par non, je ne veux rien entendre d’autre. Résultat, il a fait un rapport dans lequel il se trompe de nerf crânien… grave erreur de diagnostic….Merci pour votre commentaire et votre implication. J’ai beaucoup de lecteurs, autant du cote des patients que des praticiens, vous serez lu, soyez en sur.
      Bonnes fetes de Noel a vous, prenez bien soin de vous.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s