Un Extrait Botanique Contre les Douleurs Neuropathiques: le Kava

Le Kava, qu’est ce que c’est? A quoi ca sert?

Comment on s’en sert?

Voici un article un peu different, qui fait d’ailleurs bien le pendant ave mon article precedent sur la toxicité du Tegretol.

J’ai toujours été contre les substances qui peuvent nous faire changer d’état, ou nous rendre dépendant…en bref…j’ai toujours été pour le sain, naturel, sans excès…(par exemple, je ne buvais qu’un verre de vin….tout les…..6 mois…c’est pour dire)

Mais voila, lorsqu’une lesion telle que la lesion iatrogène du trijumeau….une neuropathie tenace, on revise ses classiques…on voit les choses différemment…et surtout, on essaie de trouver des solutions, les moins nocives possibles pour notre santé.

Une des options est le KAVA.

J’ai fait beaucoup de recherches sur le sujet et suis tombée entre autre sur cette publication scientifique…en anglais bien sur….qui est parue dans le US National Library of Medicine

Le titre:

Enhanced efficacy and reduced side effects of diazepam by kava combination

Augmentation de l’efficacité  et reduction des effets indésirables du diazepam par la synergie avec le kava.

dont voici le lien:

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4294317/

En bref, ces scientifiques ont fait des recherches sur 6 groupes de rats, auxquels ils ont administré des doses différentes de Kava, ou de diazepam (valium) ou les deux, puis ils ont induit des crises épileptiques a ces rats….pour observer les effets. Le Kava seul agit de la quasiment de la meme manière que le diazepam, la synergie du diazepam en doses réduites et du kava en dose réduite, permet d’obtenir d’excellent résultats (je le relate de manière très breve). Il est a preciser qu’ils stipulent dans l’introduction que les effets secondaires des produis synthétiques utilisés sur du long terme, présentent de nombreux effets indésirables et que c’est la raison de cette recherche.

Leurs conclusions:

En ajoutant le Kava au diazepam, ils ont améliorer les crises épileptiques par 2 ou par 3.

Les résultats sur la coordination locomotrice

Tous les groupes ont subi des tests de coordination locomotrice. Les groupes ayant reçu les traitement Kava (faible dose ou dose élevée ) seul ne présentent aucun trouble de coordination locomotrice, les groupes ayant été sous diazepam seul, ou diazepam +kava, a faible dose n’ont pas présenté de problèmes de coordination locomotrice,  les groupes ayant été sous diazepam seul, ou diazepam +kava, a haute dose ont présenté des problèmes de coordination locomotrice.

   Les résultats concernant la toxicité hépatique

 

L’etude nous montre une légère baisse des marqueurs des activités hépatiques pour le kava. Plus importante pour le diazepam.

La conclusion est la suivante:

safety of kava on both liver and kidney functions.

La consommation du kava est sure  tant au niveau hépatique que renal.

 

Note du blog: De nombreux articles, non scientifiques, ont ensuite été publies expliquant la dangerosité  et la toxicité du kava.

Un cas a été publie, d’une personne qui est décédée après avoir subi une greffe du foie. Aucun autre cas n’a été publie. Ce deces est bien sur a deplorer, mais il s’agit d’un cas isolé . Les anti épileptiques que les patients atteints de crises d’epilepsies ou de neuropathies prennent sur du long terme sont toxiques, cela est publié  par la FDA et est indiqué sur la notice…dans la petite boite de medicament.

Maintenant voici ma question: Trouve t on du diazepam, tegretol, codeine…en vente libre dans les supermarchés au Vanuatu…ou ailleurs? NON

Par contre on trouve du KAVA, qui est largement consomme par les locaux.

Le Kava est aussi consommée en Nouvelle Calédonie et dans de nombreuses iles, Nouvelle Zealand ….

En Nouvelle Caledonie, il est interdit de vendre de l’alcool le mercredi et les week ends, pour limiter l’alcoolisme, aucune mesure n’est prise pour le kava.

Le kava est une racine de plante, qui, si elle est bien récoltée et dépouillée de son écorce est inoffensive.

Tout comme personne ne vous conseillera de manger un poisson avec ses arêtes….consommons le kava correctement….avec moderation, et pour des raisons louables, la toxicité est moindre que des molecules synthétiques….

Maintenant, voici un conseil de preparation….ceci n’est pas une prescription….

En bref, vous savez preparer du cafe? Alors vous savez preparer du kava.

Ne pas utiliser d’eau bouillante pour ne pas dénaturer la molecule….

kava contre les douelurs neuropathiques

Vous pouvez utiliser  une cafetière…..avec filtre métallique, ou laisser infuser puis filtrer avec un filtre fin, la technique au Vanuatu, c’est dans un bas en nylon…vous mettez du kava (a peut près la meme quantité que le cafe), vous couvrez d’eau, vous laissez infuser…ajoutez y un petit peu de lait de coco, ou de lait si vous consommez du lait, car la molecule s’assimile mieux avec un peu de graisse, puis vous filtrez en poussant sur le piston. si les particules ne sont pas imprégnées d’eau, elles vont flotter et vous n’arriverez pas a descendre votre filtre.

Vous pouvez ensuite mettre votre cafetière dans le frigo et boire un mini verre 2 ou 3 fois par jour…le min verre sur la photo représente un verre a liqueur , certaines personne peuvent augmenter les doses. Je lisais un article d’un jeune homme qui buvait 1.5 lettre par jour….la, il y a de l’abus….en plus c’est pour le loisir qu’il consommait….

Voila pour ce qu’en dit la science, et puis voici une manière simple de le preparer.

Merci d’avoir pris le temps de lire mon article.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s