Des Changements Chimiques et Génétiques après Lésion du Nerf Trijumeau: Publication Scientifique

Ce résumé d’article explique l’importance des changements chimiques et même génétiques qui s’opèrent au niveau cérébral et spinal lors d’une lésion du nerf trijumeau.

5HTr Expression in Primary Trigeminal Neurons Following Injury

Ombretta MameliAntonella RussoStefania StanzaniGiovanni TringaliElio InsirelloMarcello Alessandro CariaPier Luigi De Riu

Department of Clinical and Experimental Medicine, Human Physiology Division, University of Sassari, Sassari, Italy.

Lien vers l’extrait de l’article en anglais, cliquez ici

J’encourage les neurologues qui me lisent a télécharger la version intégrale en PDF, en suivant le lien ci dessus. 

l’Expression du 5 HTr dans les neurones primaires suivant une lésion du nerf Trijumeau

Pour ceux qui ne veulent lire que la conclusion:

Nos résultats confirment aussi que la réponse adaptative à la lésion primaire des neurones trigemineaux implique un remodelage anatomique, de même que des changements d’expression des gènes impliqués dans la transmission sensorielle. Ceci peut expliquer la distorsion des signaux sensoriels observés dans les neuropathies du trijumeau.

Résumé :

Les neurones ganglionnaires trigeminaux affectent significativement l’amplitude et le type d’expression des gènes récepteurs 5 HT (récepteurs sérotonine) à la suite d’une activation de ses axones terminaux et la sensibilisation par des stimuli douloureux.

De plus, ces neurones altèrent significativement l’expression des gènes des protéines du cytosquelette après la survenue d’une lésion.

Le but de cette étude était de déterminer si les lésions de-afférentes périphériques et/ou centrales affectent l’expression des gènes dans les récepteurs serotinergiques qui sont impliqués dans la transmission de la douleur.

Les résultats de la présente étude montrent une augmentation significative de l’expression des gènes des récepteurs de 5 HT 5A, 5B, 1B, 1D dans les neurones des deux ganglions, avec un plus haut niveau d’expression noté dans le ganglion controlatéral à la lésion. L’expression des récepteurs 5 HT1F par contre, étaient plus élevés dans le ganglion ipsilateral à la lésion.

Nos résultats confirment aussi que la réponse adaptative à la lésion primaire des neurones trigemineaux implique un remodelage anatomique, de même que des changements d’expression des gènes impliqués dans la transmission sensorielle. Ceci peut expliquer la distorsion des signaux sensoriels observés dans les neuropathies du trijumeau.

Merci pour le temps que vous avez pris à lire ce résumé traduit.

Si vous l’avez trouvé pertinent, merci de le partager.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s